La toute première

On a toutes et tous des premières fois qui nous définissent, nous marquent, nous changent.
Ces premiers moments qui restent gravés dans nos mémoires comme une pierre éternelle. Je peux me définir comme une personne assez mélancolique mais qui n'a aucune difficulté à vivre le présent. Cependant, avec les années, je deviens de plus en plus sensible. De nombreux souvenirs peuvent faire remonter à la surface des émotions qui jusque là étaient profondément enfouies. Pas plus tard qu'hier, je cherchais des notes que j'avais écrites il y a quelques temps, un peu comme des états d'âme qui permettent de se soulager d'un poids en les écrivant. Pas du tout un journal intime, juste des idées, des mots par ci par là. Je suis en pleine recherche d'inspirations ces temps-ci, j'écris beaucoup, j'ébauche un roman, ce n'est plus vraiment un secret, mais ce qu'il contient le reste pour le moment. En retrouvant un de mes premiers textes écrit à Genève, j'en ai eu la larme à l'oeil. C'est émouvant de retrouver de vieux textes même si ce dernier n'était pas le premier de tous. Tout ça pour dire que j'écris, mais pas trop ici! Pas beaucoup de photos à mon actifs ces derniers temps, je me réserve pour l'Inde. Donc je vous publie la toute première. Cette toute première photo que j'ai prise le 29 décembre 2010 en maniant pour la première fois mon nouveau Réflex.  En soi, elle est nulle, il faut se le dire, je ne sais même pas pourquoi je l'ai gardée. J'étais confortablement installée sur mon lit à consulter la notice, à découvrir les nombreuses possibilités de mon nouveau jouet, et j'ai pris mon étagère en photo. Passionnant! Bref, ce post n'a aucun sens, et pourtant, il en a beaucoup plus que ce qu'il en parait. Les premières fois en ont toujours!

 Photobucket

9 comments :

  1. toute première fois est importante tu as raison

    ReplyDelete
  2. Les premières fois c’est toujours gravé, c’est marrant !
    Surtout lorsqu’il s’agit d’une passion ou d’un truc que l’on apprend et qui nous rend heureux.
    Et puis ce que je remarque sur ta photo en dehors de ta jolie guirlande c’est souvenirs de New York, je suis de plus en plus attirée par cette ville. Mais l’Inde quelle chance, un voyage que j’aimerais faire un jour.
    Bisous

    ReplyDelete
  3. C'est toujours un plaisir que de passer sur ton blog =)

    ReplyDelete
  4. Et bien tu te trompes, elle est pas mal du tout cette première photo. Une image un peu intime cet aperçu de tes lectures. On pourrait croire à une mise en scène, mais non, juste une première fois.

    ReplyDelete
  5. J'adore la guirlande lumineuse...

    ReplyDelete
  6. I'm back!
    et je retrouve ton blog avec joie!
    Pas si mal cette première photo, ca doit être pour ça que tu l'as gardée :)
    Bon courage pour ton roman!
    Lux

    ReplyDelete
  7. Ce post est très intéressant au contraire ! En tant que graaande émotive je te comprend, il me suffit de re-regarder des photos ou des objets pour avoir la larme a l'oeil ^^ alors je garde tout, et cette idée de première photo est très interessante, tu vois j'ai totalement oublié quelle a été ma première photo avec mon bridge, je trouve ça dommage :/
    Bonne journée et continue ton super blog :)

    ReplyDelete
  8. bonjour,


    j aime bcp ces quelques lignes qui te définissent...la sensibilité est unique en chacune d entre nous et même avec le temps elle est tjrs présente en moi!c est à la fois une force et une faiblesse...c est une question de dosage.
    je viens de découvrir ton blog et j aime bcp cette impression de légérete et de depaysement qui s en dégage, une bulle ouverte sur le monde.......avec chacune sa propre interprétation.....
    chris

    ReplyDelete

Thank you for your lovely comments xxx