PLEASURE #TRAVEL #SUMMER2016


PLEASURE

Elle voulait voir l’océan.
Entendre les cris des mouettes.
Respirer l’iode.
Marcher pieds nus sur la plage.
Glisser ses orteils dans le sable chaud.
Ramasser des coquillages.
Faire voler sa longue crinière en courant comme une enfant.
Piloter un cerf-volant.
Faire la sieste dans les dunes.
Blottie contre son corps. Entourée de ses beaux bras.
Puis grimper les collines de son enfance.
Goûter aux mets sucrés de la région.
Se balader sur les bords de mer.
Prendre la poudre d’escampette.
Sur les petites routes de campagnes.
Pour errer sans trop même connaitre sa destination finale.
S’arrêter quelque part.
Lorsque le soleil tire sa révérence pour laisser place à la nuit noire.
Et recommencer le lendemain.
Et le surlendemain.
Pour toutes les prochaines années.
Et celles en devenir.

Il voulait la voir sourire.
La faire rire.
Jusqu’aux éclats.
Lui tendre le monde.
Lui offrir tout l’amour et le bonheur qu’elle mérite.
Pour la remercier d’être tout simplement Elle.
Naturelle.
Rayonnante.
Belle.
Et inspirante.
Joueuse.
Et joyeuse.
Tendrement coquine.
Féline.
Toujours aussi câline.

Il la suivait du regard.
La dévorait des yeux.
Depuis le premier jour.
Elle n’était que beauté et volupté.
Elle l’avait complètement fait craquer.
Comme envoûté devant tant de pureté.

Elle était son plaisir.
Sa joie.
Sa bonne humeur.
Son bonheur.

Plaisir de ses yeux si bleus.
Plaisir de sa bouche si fine.
Plaisir du timbre de sa voix.
Plaisir de l’embrasser.
De croquer dans ce fruit tropical.
De goûter ses saveurs exotiques.
Plaisir de l’aimer.
Plaisir de voyager à ses côtés.
Plaisirs de l’accompagner tout l’été.
Et plus encore.

Elle partage avec lui tous ces petits plaisirs de la vie.
Tels que celui de s’éloigner du connu pour découvrir l’inconnu.
Avec elle comme premier visage qu’il regarde chaque matin s’illuminer face à la nouveauté.
La contempler évoluer au jour le jour.
L’observer danser sur cette terre.

Quel plaisir que d’avoir rencontré cette lumière.

  • 07/07/2016
  • 0
Caroline Weiler
About me

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *